LE SHIH TZU

Avec ses airs de vieux mandarin, c'est un petit tibétain au cœur d'or.
On dit de lui que c'est le plus sympa de tous les chiens de son groupe. Le "chien lion" – c'est la traduction de son nom – se donne l'air d'un grand sage, mais il sait tout aussi bien se montrer espiègle. C'est sans doute pour cela qu'il figure parmi les préférés dans la catégorie des chiens de compagnie.
Une forte personnalité, un agréable caractère, une robe somptueuse… voilà bien des atouts pour ce petit chien grand dans sa tête. Il est actif et assez indépendant, mais une grande complicité le lie à ses maîtres. Il en faut pour accepter les longues séances de toilettage imposées par une robe de soie
si majestueuse. Car une telle prestance ne s'acquiert pas sans quelques petits sacrifices…
 
Remerciements a DE MALA PADMA                                             
  1. Description

  2. Caractères

  3. Historique

  4. Entretien

  5. Standard de la race


1. Description : 

Le standard dit de lui que c'est "un chien robuste au poil abondant, au port altier, dont la face ressemble à un chrysanthème". Une description synthétique qui a le mérite d'être évocatrice. Car chez le shih-tzu, tout est dans l'attitude.
La tête est large et ronde, avec un poil ébouriffé qui retombe sur les grands yeux sombres quand on ne prend pas la peine de l’attacher. Les moustaches et la barbe sont très développées. Le poil du museau qui pousse vers le haut donne cet aspect de chrysanthème. Le museau est carré mais court, droit ou légèrement "remouché" (remontant). La cassure entre crâne et museau (le stop) est marquée. Les mâchoires présentent un léger prognathisme inférieur (incisives supérieures légèrement en retrait par rapport aux incisives inférieures) ou sont "bord à bord". Les oreilles, longues et tombantes, passent inaperçues sous les grandes mèches de poils de la tête.
Le coup présente un galbe assez gracieux. Le dos est droit.
La queue est spectaculaire : le panache abondant qu'elle forme est porté gaiement sur le dos, remontant approximativement jusqu'à la hauteur de la tête.
Les membres sont courts et musclés, sans pour autant que le shih-tzu n'ait l'apparence d'un basset. La démarche est extrêmement fière, dans un mouvement harmonieux et uni.
La robe est composée d'un sous-poil et d'un poil de couverture soyeux, long et dense. On admet une légère ondulation, mais jamais un poil laineux ou bouclé. Pour lui laisser une vision correcte, il est recommandé de lui attacher le poil de la tête en formant un "palmier" avec un petit élastique.
Les coloris sont très larges : toutes les couleurs sont admises, unies ou sur un fond de robe blanc (pluricolore). Une liste blanche sur la tête est très appréciée, ainsi que du blanc sur l'extrémité de la queue.
 

 

Origine :    TIBET-CHINE

Espérance de vie : 13.4 ans
Taille mâle :     22.0 cm à 26.5 cm
Taille femelle : 20.0 cm à 25.0 cm
Poids mâle :      4.5 kg à 8.0 kg
Poids femelle :  4.0 kg à 7.0 kg
 


2. Caractères :   

Le shih-tzu a une forte personnalité et n'est pas à une contradiction près. Très affectueux, il est profondément attaché à ses maîtres qu'il vénère et auprès de qui il adore passer le plus clair de son temps. Pourtant, il a aussi un petit goût pour l'indépendance. S'il ne répond pas à vos appels, c'est tout simplement qu'il a envie d'être seul ! Très sociable, il aime bien les enfants… s'ils ne sont pas trop turbulents. Il copine volontiers avec les autres animaux de la maison, même les chats. Le shih-tzu, sous ses airs sérieux, est aussi un sacré espiègle.


3. Historique :  

Il serait très certainement le produit d'un croisement entre le Lhassa Apso, chien tibétain, et le Pékinois, chien chinois. En 1643, la dynastie Mandchoue reçoit en cadeau du Dalaï Lama des petits chiens appelés ''Chiens lions'' (Shih Tzu). Il fut longtemps apprécié comme chien de cour et la dernière impératrice de Chine en éleva dans le palais de la Cité jusqu'en 1908. En 1923, se créa à Pékin, un Kennel Club. C'est en 1930 que Lady Browning rapporte en Angleterre les premiers spécimens. Le Kennel Club anglais l'a reconnu en 1946. La même année, en France, la comtesse d'Anjou constitue un élevage et déclare ses premières portées à la Société Centrale Canine en 1953. La F. C. I. reconnaît la race en 1954. Sa population est moins importante que celle du Pékinois et du Lhassa Apso.


4. Entretien :  

Son long poil nécessite un entretien soigné. Deux ou trois brossages par semaine, davantage s'il a l'habitude de se promener dans la campagne ! Le poil est assez fragile, il faut le démêler au peigne avant d'entreprendre le brossage proprement dit. Il peut être baigné sans contre-indication. On veillera toutefois à utiliser des shampooings adaptés aux poils longs et soyeux, éventuellement suivi de l'application d'un conditionneur qui régénère la texture.
Certains propriétaires, pour limiter l'entretien, font toiletter leur shih-tzu avec une coupe "moderne". Le poil est alors raccourci à une longueur de 5 à 6 cm et la tête est sculptée en dégradé. Cette coupe n'est absolument pas tolérée en exposition. Il faut donc attendre que le chien ait subi l'examen de confirmation avant de la choisir. À l’inverse, les adeptes du show de beauté recherchent des pelages toujours plus impressionnants. Pour éviter que le poil ne s'abîme, le shi-tzu est mis en "papillotes" et revêtu d'un pyjama…Dur dur d'être un champion !


5. Standard de la race : 

Standard F.C.I N° 208

ORIGINE
Tibet.

PATRONAGE
Grande-Bretagne.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR
24.06.1987.

UTILISATION
Chien d'agrément et de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I.
Groupe 9 Chiens d'agrément et de compagnie.
Section 5 Chiens du Tibet. Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL
Chien robuste, au poil abondant, au port altier, dont la face ressemble à un chrysanthème.

COMPORTEMENT / CARACTERE
Intelligent, actif et éveillé. Amical et indépendant.

TETE
La tête est large et ronde, les yeux sont bien écartés. La tête est ébouriffée et le poil retombe bien sur les yeux. Moustache et barbe fournies. Le poil qui pousse vers le haut sur le museau donne bien l'aspect du Chrysanthème.

REGION CRANIENNE
Marquée

REGION FACIALE
Truffe Noire, mais chez les chiens dont la robe est foie (marron) ou porte des marques foie, la truffe est marron foncé. La partie supérieure de la truffe doit être au niveau ou légèrement plus bas que le bord de la paupière inférieure. Narines largement ouvertes. La truffe dirigée vers le bas est à proscrire, de même que les narines pincées.
Museau d'une bonne largeur, carré et court. Il n'est pas ridé. Le chanfrein est plat et garni de poils, il mesure environ 1 pouce (2,54 cm) de l'extrémité de la truffe au stop. Il est droit ou légèrement remontant. La pigmentation du museau est aussi unie que possible.
Lèvres Bien adaptées.
Mâchoires/dents Mâchoires d'égale longueur ou léger prognathisme inférieur. La bouche est large.
Yeux Grands, sombres et ronds, bien écartés mais pas proéminents. Expression chaleureuse. Chez les chiens à robe foie, ou marqués de foie (marron), les yeux plus clairs sont admis. Le blanc de l'oeil (sclérotique) n'est pas visible.
Oreilles Grandes, le pavillon est long. L'oreille est portée tombante. L'attache est légèrement en dessous du niveau supérieur du crâne. L'oreille est si abondamment garnie de poils qu'elle semble ne faire qu'un avec le poil de l'encolure.

COU
Bien proportionné, joliment galbé. Sa longueur est suffisante pour que la tête soit portée fièrement.

CORPS
La longueur du corps entre le garrot et l'attache de la queue est supérieure à la hauteur au garrot.
Dos Droit.
Rein Bien attaché et solide.
Poitrine Large et bien descendue.

QUEUE
Elle forme un panache abondant. Elle est portée gaiement, bien sur le dos, elle est attachée haut. Elle atteint en hauteur approximativement le niveau du crâne, ce qui donne une silhouette bien équilibrée.

MEMBRES
MEMBRES ANTERIEURS
Membres courts et musclés avec une bonne ossature, aussi droits que possible et que cela est compatible avec une poitrine large et bien descendue.
Epaules Bien attachées et bien obliques.

MEMBRES POSTERIEURS
Membres courts et musclés avec une bonne ossature. Vus de derrière, ils sont droits. Les membres semblent massifs, ce qui est dû à la profusion du poil.
Cuisses Bien rondes et musclées.

PIEDS
Arrondis, fermes et pourvus de bons coussinets. Ils semblent grands à cause de la profusion du poil.

ALLURES
Allure altière, mouvement harmonieux et uni. Les antérieurs se portent bien en avant et l'impulsion de l'arrière est forte, les coussinets plantaires se découvrant entièrement.

ROBE
POIL
Le poil est long et dense, mais il n'est pas bouclé. Présence d'un bon sous-poil. Une légère ondulation est admise. Il est fortement recommandé d'attacher le poil sur la tête.
COULEUR
Toutes les couleurs sont admises, mais la liste blanche sur le front et le blanc à l'extrémité de la queue sont hautement prisé chez les pluricolores.

TAILLE ET POIDS
Hauteur au garrot Elle ne doit pas dépasser 10 pouces et demi = 26,7 cm. Le type et les caractéristiques de la race sont de la plus grande importance et ne doivent, en aucun cas être sacrifiés au seul critère de la taille.
Poids 10 à 18 livres anglaises = 4,5 kg à 8,1 kg. Poids idéal de 10 à 16 livres = 4,5 à 7,3 kg.

DEFAUTS
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

N.B. Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

 

sommaire

Si vous aimez ce site, cliquez ici